20/01/2006

Lovée dans mon lit

 

Lovée dans mon lit, j'ai pleuré de douleur et de chagrin, je m'en veux tellement de ne savoir rien faire, de ne pas pouvoir combattre mon corps, il décide tout et moi je ne peux que subir les souffrances qu'il m'inflige, c'est trop injuste.......il fait si noir dans ma tête, mille et une idées obscures me traversent l'esprit mais je n'ai pas le droit, je dois continuer mon chemin de calvaire, pour eux, pour mes enfants. Mon mari me demande si pour lui je continuerais de vivre...non, je suis juste encore là pour mes boutchous, eux seuls me donnent la force de me surpasser....pourtant j'ai envie de tout lacher, de fuir, mais ce serait lache, ils ont trop besoin de moi, ils n'ont rien demandé à ce qui m'arrive. Ma fille prie chaque soir et fait le voeux que je n'aie plus jamais mal....Ils pâtissent de mon états, je m'en veux terriblement. Les jours où la souffrance est intenable, je sais que je suis refermée sur moi-même, que je ne parle pas, ignore presque ce que l'on me dit, je suis énervée à la moindre contrariété, je crie sans aucune raison importante, je suis agressive,je suis moins à leur écoute car ma souffrance me prend tout mon temps. J'ai l'impression d'être égoîste dans ce cas là, mais cette douleur constante ne peut pas être ignorée, elle pourri chaque seconde de ma vie....il y a des jours où je me sens une si mauvaise mère, en ne faisant pas passer mes enfants en priorité parce que je souffre tellement et que je dois me reposer et de ce fait ne sais pas répondre à toutes leurs demandes. J'espère qu'ils comprennent vraiment comme ils me le disent pour me rassurer: "tracasse pas maman, on comprend que c'est parce que tu as mal"...c'est si dur à entendre! Je me force de vous donner plus d'attention, plus de calin...et chaque soir lorsque je vais me coucher, je passe vous faire un baiser sur le front pour vous permettre de faire de doux rêves.....comme je vous aime mes enfants....

10:39 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (7) |  Facebook

Commentaires

Présente pour toi Je ne te connais pas, et tu ne me connais pas. Mais le chemin de l'homme est commun à tous. Je suis présente pour toi, si tu le désires... Ce qui est partagé est plus facile à vivre.
Bonne route,

Marie

Écrit par : Marie | 20/01/2006

bonjour Ange merci de m'avoir donné l'adresse de ton nouveau blog
que dire?
je trouve qu'il est très beau, comme ça, en noir et blanc
il reflète ce que je vis parfois aussi

plus bas à droite tu as mis "la mort est une compagne.."
quand c'est ainsi , on n'a pas peur de la mort , elle est devenue une amie de tous les jours , mais une amie qui attire vers l'obscurité

j'essaie de rester dans la lumière, malgré la douleur, la souffrance (pour moi, ces deux mots sont différents: la douleur étant physique et souvent la conséquence d'une souffrance morale)

comme toi, pendant des années, j'ai voulu tenir bon, pour mes enfants
maintenant, je me dis que je veux tenir bon pour moi,
oui, seulement pour moi
et ce sera bien pour mes enfants et ceux qui m'entourent
alors je cherche toutes les bonnes choses , les petites secondes de bonheur qui sont des petites perles que la vie me donne: un sourire, un oiseau qui chante, un bout de chocolat, le coup de téléphone d'une amie....
et une perle à la fois ...je remplis mon coffre aux trésors de MOI

voilà, chère Ange à quoi tu me fais penser et...ce que j'ai envie de te dire en parcourant ton blog
bisous

Écrit par : Gibritte | 20/01/2006

just un p'tit coucou en passant et courage :-)
bisou

Écrit par : bio | 20/01/2006

Hello Comme tu as mis un message sur mon blog, je suis venue voir qui tu étais. J'suis curieuse...
J'écrivais dans mon post d'aujourd'hui qu'il était rare que je n'ai rien à dire mais là, je suis bluffée.
Par ton calvaire, ton courage, ton optimisme et l'amour de tes enfants qui te donne l'envie de ne pas sombrer.
Je ne suis pas psy, pas docteur, je ne ressens pas ce que tu ressens, j'ai deux enfants et je connais l'amour d'une maman. C'est tout.
Reviens me lire si tu veux te distraire (mon blog est fait pour ça, y a pas de doute), moi je repasserai certainement par ici.

Écrit par : Peggy | 20/01/2006

bonjour et merci de ton passage chez moi, tu es la bienvenue.
Ces blogs nous aident à exorciser et extérioriser nos souffrances, ils sont donc positifs...Ils apprennent à d'autres (egoïstes) qu'il faut arrêter de se plaindre pour un rien.
On y découvre des personnes très sensibles, et dont l'existence est parfois synonyme de souffrance.
Je fais malheureusement partie des personnes sensibles en souffrance, et malgré cela, je vois les autres souffrances et dévouvre un monde rempli d'injustices.
Mais aussi un monde qui demande à s'exprimer et qui a besoin de le crier à la terre entière, et c'est le moyen actuel que l'on nous offre, alors bravo aux blogs et longue continuation.
On dit de moi que je me pose trop de questions (tu vois on a un point en commun)
Toutes mes amitiés, bisous.

Écrit par : muriel | 20/01/2006

Merci Madame Voilà que je découvre votre blog et ben madame vous m'avez en vous lisant montrer ce que veut dire "souffrance ".On est triste et heureux .Triste pour ce qui vous arrive et heureux de voir que malgrè votre souffrance vous combattez pour vos enfants qui vous aiment et comprennent votre souffrance.vous m'avez donné une grande leçon sur la vie.
je vais mettre votre site dans mes liens avec votre permissions
pat

Écrit par : Pat | 21/01/2006

Un peu de réconfort... En venant faire un petit coucou sur ton blog!
Je suis la femme de Mustang68,et c'est par son blog que j'ai découvert le tien!
Comme je peux comprendre ce que tu vis!
Moi même souffrant du dos,enfin je ne pense pas que ce que je vis peux s'appeler souffrance,car en te lisant,là je decouvre ce qu'est souffrir!
Je suis moi même maman de 3enfants,donc je sais que par amour pour eux,on est pret a tout les sacrifices!!!
Alors,si par le biais d'un petit passage et un petit commentaire sur ton blog je peux t'aider,et bien j'ai été ravie de l'avoir fait!!!
Courage
bisous
mamachoupette

Écrit par : mamachoupette | 22/01/2006

Les commentaires sont fermés.