12/02/2006

Pour oublier ma peine


Etranger aux autres, étranger à moi même
Pour oublier ma peine,
Je regarde les flocons tomber sur le sol,
Et donner au monde un nouveau visage.
Mais au fond de moi je sais que rien n’est changé.
Etranger aux autres, étranger à moi même
Pour oublier ma peine,
Je regarde les flocons.
Que le vent fait tournoyer, s’envoler,
Pour retomber et lentement fondre.

Passe notre vie, comme ses flocons.
Voler, tournoyer, et disparaître,
Pour un jour, autre part renaître,
En quelques fleurs, peut être …

Etranger aux autres, étranger à moi même
Pour oublier ma peine.
Je n’attends que le printemps et ses fleurs,
Pour consoler mon coeur.

02:36 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (6) |  Facebook

Commentaires

bonjour mon ange j ai placer la vrai histoire la st valentin sur mon site si le coeur t en dit...
merveilleuse journée a toi ...xx coeurdenfant

Écrit par : coeurdenfant | 12/02/2006

Le printemps sera encore bien vite là... Bisous

Écrit par : jicé | 12/02/2006

merci Merci pour ton passage sur mon blog.
Si tu veux que j'y mette ta photo, n'hésites pas à me l'envoyé sur mon mail

Écrit par : Sexys | 12/02/2006

merci pour ton passage tu as réel talent d'écriture
amicalement

Écrit par : laura | 12/02/2006

bonjour angel merci de ta visite...passe une bonne soirée

Écrit par : joy | 12/02/2006

Bonjour Angel ton poéme est trés beau comme d'abitude nous pensont toujour a vous tous bisous.
Alphonse et la petite Renée

Écrit par : Hendrickx Alphonse | 13/02/2006

Les commentaires sont fermés.