05/09/2010

Et c'est reparti

1342200578.jpg

Fallait pas non plus que je croie que j'allais m'en tirer à si bon compte d'etre restée 2 mois sans trop de douleur insupportable....et c'est reparti depuis 10 jours....et pour combien de temps? Pff fais vraiment chier, j'en ai marre, c'est la rentrée scolaire, j'avais pas besoin que ca recommence maintenant....tout mon dos est comme pris dans un étau,et vas y que je le resserre de plus en plus jusqu'a me couper le souffle comme cet apres-midi....c'est dur,je suis seule avec les 2 petits, les ados étant partis pour toute la journée chez leur père. Et depuis la rentrée des classes, ce sont de vrais piles, me demande comment ils font pour trouver autant d'énergie lol. Heureux que mon fils de près de 7 ans m'aide et à préparé le diner du plus petit,je dois dire que franchement, lui et sa soeur, sont toujours les premiers à etre là pour m'aider,c'est 2 amours. Ce qui est dur c'est que depuis qques semaines je suis à fleur de peau et un rien me fait pleurer, donc faut pas que je pense de trop c'est pas bon....soit je pense à ce que ma santé m'a fait devenir et là, la réalité je la prend en plein face, parce que pas joli joli le changement depuis ces dernières années, de la fille speed qui ne s'arretais que pour aller dormir un peu,je ne sais presque plus rien faire et des jours rien faire du tout! J'ai beau m'y faire avec les années, quand je pense trop, ca me fou un coup de blues pas possible! J'ai commencé les peintures chez moi, j'ai fini la cuisine et presque les escaliers mais voilà c'est de nouveau le stand by parce que monsieur Mon corps, à décidé que, non, j'ai plus le droit de rien faire en ce moment, sauf en souffrant atrocement, et là je suis pas maso, déjà que en me reposant un max, la douleur me pompe mon énergie et que j'ai besoin au moins de 9h de sommeil chaque nuit, alors si je veux aller contre,je vous dit pas, je vais à nouveau refaire un épuisement et c'est pas le moment avec les enfants qui reprennent le chemin de l'école.

Ou alors soit je pense trop à celui qui est dans ma tete continuellement et là non plus c'est pas bon....une lobotomie c'est pas possible svp? lol plus de douleur,plus d'état d'âme,plus de sentiment...juste quelques semaines, ce serait cool non?lol.....

14:46 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (2) |  Facebook

Commentaires

Coucou Angel,
Comme je te comprend la souffrance c'est moche quelle soit physique ou sentimentale cela gache la vie,ca nous rend prisonnier de nous meme on est déja prisonnier de nos lois a la con interdiction de toute sorte manipulé surveillé sur le net au téléphone sur GSM par caméra on parle meme de metre des pusses dans les vètements des enfants qui sorte de l'école marqué comme du bétail on sera vite au 666 de la bible qui sera tout simplement au moin 3 pusses implanté dans notre corp sans quoi on ne nous donnera plus rien car tout sera payé par ce système par exemple nos commissions notre bus et se n'est pas tout et se n'est pas de la science fiction il veulent lire nos pensées, nos droit de l'homme les plus fondamentaux envolé il suffit de voir comme il y vont maintenant lentement pour nous aveuglé c'est diabolique il pensent que l'on est con et que l'on voie rien arrivé il y en a certain qui nie que c'est l'homme qui a détruit le climat il nous mentent tout le temps il on un culot inimaginable en fait tu voie est tous des prisonnier de notre système de notre corps de nos douleurs de nos maladies de notre dégénérèsance et de notre mort,je comprend maintenant se que Claude François voulais dire il n'y a pas de vrais bonheur tant que la mort sera la.
Excuse moi pour c'est parole dur mais se suit très en colère de voir que l'humanité et l'amour de notre monde fout le camp a si grande vitesse et cela pour se sale argent.
Mais il y a une joie qu'il ne pourront pas enlever j'ai réussi a resté humain a aider les autres a les consoler a les soutenir et cela gratuitement il y en a encore d'autres qui pensent comme moi heureusement ils ne son pas devenu indifférent ni égoistes malgré cette époque si dure.
Si je peu penser a tout cela je peu aussi pensé a toi a t'est problèmes a t'est souffrances impossible de t'oublier je pense également a t'est enfants s'il fonctionne avec des pilles comme tu dit ce n'est pas leur faute c'est a cause des saloperie industrielle que l'on met de puis des années dans notre nourriture et se que l'on respire et cela ne sort que maintenant et ce n'est qu'un début nous aussi on le subit mais moins fort car nous ne somme pas de la meme génération .
Et pour toi Angel un médecin Belge a inventé de mini amortisseurs hydrolique que l'on place entre les vertèbres pour diminuer la pression donc soulagement et moins de douleurs si toute foi on pourrait te les placer.Je continue bien sur regarder s'il n'y a rien de nouveaux qui arrive .
Prend courage en tout et ba et ba toi de toute t'est force ne renonce jamais car on ne souffre pas pour rien dans se monde.
Gros bisous de nous deux a toi et a t'est enfants sans oublier les animaux si tu en a.
T'est deux anges gardien du web.
Alphonse et la petite Renée.

Écrit par : Alphonse et Renée | 10/09/2010

Après lecture de tes derniers textes sur le blog, je me sens à l'unisson avec toi alors je t'envoie ce petit mot.
De mon côté, cela fait 30 ans que ça dure mais pas tant de douleurs physiques.
J'essaie de vivre vaille que vaille. Les échecs, les déceptions, les docs, les analyses, les psy, les medics,... je ne les compte plus. J'avoue humblement que, même si je suis un homme, j'ai passé des années à pleurer presque chaque soir et chaque matin. A pleurer au boulot parfois. J'ai prié beaucoup aussi et je suis resté seul, enfermé des jours entiers recroquevillé sur le divan, incapable de rien, assommé de fatigue et de désespoir.
J'ai perdu tous mes amis sauf 3 et, heureusement, ceux-là sont des fidèles, des patients et des personne de grand coeur. J'ai survécu.
Avec le temps, j'ai très lentement tourné la tête. Parvenir à passer une heure sans penser aux années perdues, sans penser à celle qui m'avait quitté, sans penser à un avenir sombre. Puis 2 heures... une journée.
Bien sur les douleurs restent. La fatigue chronique ne change pas. La lourdeur mentale non plus. Le poids. Mais je m'assieds et je me demande "qu'est ce qui est beau ici à cet instant?" et je regarde, j'essaie de me remplir de cela.

Il me semble que quand on a perdu le gout de vivre comme toi et moi, il reste 2 ou 3 petites choses qui peuvent aider : l'autodérision (savoir rire de soi), la joie de vivre des enfants, la beauté.
Pas de doute, si je regarde ton blog, je vois que ta sensibilité à la beauté est toujours là. 1° chance.
Tu as des enfants - Les regarder jouer, rêver, imaginer, dessiner - 2° chance.
-----------
je me sens tout en empathie avec toi et malgré tout le passé perdu, tous les rêves déçus, je sais qu'il y a encore des choses belles, des moments un peu magiques même si ma tête est lourde, même si le corps fait mal.

Quand je reviendrai sur ton site, je serais heureux qu'il soit devenu un peu moins noir, un peu plus coloré.

COURAGE, tu n'es pas seule.
amitiés

Écrit par : ebaubi | 13/11/2010

Les commentaires sont fermés.