10/06/2014

Bilan de ce blog

 

1378845_594390923955626_1671925390_n.jpg

 

Déjà 9 ans que j'écris sur ce blog. Je viens de relire une grosse partie. Je suis passée par tellement d'état d'âme. C'est dur de ce relire et d'ainsi revivre ces moments passés mais oh combien difficiles. C'est ainsi que je me rend compte que la mémoire sélectionne beaucoup et retient juste ce qu'elle veut bien. Il y a beaucoup d'instants que j'ai couchés ici et dont ma mémoire a décidé d'évincer. Surtout la période concernant le père de mes 2 petits boutchous. Ces 5 années et demie ont été tellement douloureuses que je ne me souvenais plus de plein de moments qui se sont passés, préférant les reléguer très loin dans un coin de ma mémoire. C'est que j'ai enfin fait le deuil. Il était temps. Il m'a tellement démolie psychologiquement, que je me rend compte qu'il est en majeure partie responsable du fait que je n'ai plus su aimer convenablement. Même les 8 mois passés avec Raphael, en 2008, je n'ai pas su l'aimé correctement, en dehors évidemment de sa jalousie maladive qui nous a fait souffrir pendant tous ces mois auprès de lui. Je comprend mieux maintenant pourquoi j'ai eu ce besoin, après des histoires éphémères où je n'ai pas su donner le moindre amour, de rester seule autant d'années après. J'avais besoin de me retrouver, de me reconstruire et de m'aimer à nouveau. Car comment peut on aimer si l'on ne s'aime déjà pas soi-même. Cette période m'a permis de faire le deuil de cette période où on m'a totalement dévalorisée. 

01:41 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (0) |  Facebook

09/06/2014

Santé

 

540738_554578614603524_422237927_n.jpg

 

Me revoilà, besoin de venir écrire car je ne vais pas bien. A force de faire la forte, de tout garder pour moi, de souffrir en silence....il fallait s'attendre à ce que je craque...et c'est ce qui arrive....le trop plein surement....la peur aussi...

Depuis janvier jusqu'à début mars, date de mon hospitalisation, je suis restée alitée, plus moyen de rien faire, douleur trop forte et fatigue extrême. Mais j'étais de nouveau très forte psychologiquement, alors j'ai encaissé, sans broncher, passant de mon lit au divan et inversement. Shelly m'a beaucoup aidé dans la maison, on s'organisait comme on pouvait puisque je ne savait plus rien faire du tout. Mais on a tenu le cap. Ma fille me rappelant que je n'avais pas demandé ce qui m'arrivait et que je n'avais donc pas à culpabiliser de leur imposer cela, m'a beaucoup aidé, car je sais qu'elle a raison mais c'est pas facile de voir que mes enfants ne profitent pas de leur jeunesse comme ils le devraient, qu'ils sont devenus adultes beaucoup trop vite dans leur tête.

Début mars j'ai donc été hospitalisée 10 jours à la Citadelle, sous baxter d'Anafranil. On a fait beaucoup d'examens : prises de sang, radios, IRM, plusieurs sortes de scintigraphies,etc....les fibroses sont toujours présentes et font que la moelle est toujours comprimée, la fibromyalgie est confirmée et l'ostéoporose s'est installée...héréditaire... Après cette hospitalisation, j'ai vraiment retrouvé beaucoup de mes capacités, une vraie renaissance! Je suis très limitée dans ce que je sais faire mais au moins je sais à nouveau me mouvoir et avoir un semblant de vie normale. Ces derniers jours, il y a eu des moments difficiles, plus douloureux et invalidants qui m'ont fait peur car je sais que je n'ai pas la force nécessaire en ce moment que pour repasser par ce cap des mois d’alitement.

 

18:47 Écrit par Angel Sweeteyes | Commentaires (0) |  Facebook